Articles de la catégorie : ‘Bourse’

Quel niveau de trading pour jouer aux options binaires ?

mardi, novembre 12th, 2013

Les options binaires font de plus en plus parler d’elles. Il suffit de faire une recherche rapide pour se rendre compte des débats et discussions qu’elles génèrent. Nous sommes nombreux à se poser la question : devrais-je jouer aux options binaires ? Et quel doit être mon niveau de trading pour pouvoir gagner de l’argent ? Cet article devrait vous aider à y voir plus clair.

Pour rappel, une option binaire (parfois appellée option « tout ou rien ») est un type d’option dont le nom évoque deux possibilités de paiement : soit le détenteur reçoit un paiement prévu à l’avance, soit il perd sa mise. Il existe plusieurs modes : l’option binaire « cash or nothing » (cash ou rien) paie un montant fixe d’argent si l’option expire dans la monnaie. L’option « asset or nothing » (actif ou rien) paie la valeur du titre sous-jacent. On parle aussi d’options numériques dans le domaine du FOREX.

option-binaire

Comment savoir si je peux jouer aux options binaires ?

On peut dissocier deux principaux champs de compétence nécessaires pour optimiser ses chances de gagner aux options binaires :

Les règles de base

Maitrisez-vous le fonctionnement précis de tous les types d’option binaire ? Par exemple, il existe des nuances importantes entre le asset or nothing ou le cash or nothing.

Contrôlez-vous les ordres Call, Put et les moment opportuns pour les déclencher ?

Connaissez-vous les stratégies de base pour réussir dans les options binaires ? Interprétation des prix, volatilités statistiques, High/Low et One Touch ?

La connaissance du marché

Avez-vous déjà investis sur le marché ciblé ? Par exemple, ne vous improvisez pas expert en FOREX si vous vous y intéressez pour la première fois.

Avez-vous une bonne connaissance des outils d’arbitrage mis à disposition par la plateforme que vous utilisez ? Etes-vous familié avec les outils statistiques et de suivi des cours ? Ne changez pas de courtier en commençant les options binaires, et conservez votre partenaire, par exemple tradingsat.

Comment allez-vous utiliser vos réseaux pour être performant ? Il est primordial d’utiliser votre entourage pour avoir une meilleur vision du marché et surtout déceler les bonnes opportunités. Par exemple, voici un bon forum.

Si vous estimez avoir le niveau requis en trading, lancez-vous ! Il existe de nombreuses plateformes pour vous mettre le pied à l’étrier. Testez en quelques unes et investissez progressivement. Si vous voulez suivre notre recommendation, commencer sur OneTwoTrade est un bon choix pour les débutants.

J’espère que cet article vous aidera à évaluer votre aptitude à vous lancer dans les options binaires. N’hésitez pas à laisser un commentaire.

Bourse en ligne : partez sur de bonnes bases

vendredi, septembre 13th, 2013

Autrefois réservée aux connaisseurs et aux cercles d’initiés, la bourse est aujourd’hui plus accessible en bonne partie grâce à Internet. Quiconque possède un ordinateur peut désormais suivre les cours, investir et bien sûr gagner de l’argent. Plus besoin non plus d’avoir un courtier personnel ou une fortune à disposition, les sites de bourse en ligne sont ouverts à presque tout le monde.

L’accès est facilité ; cela ne signifie pas que vous devez prendre la bourse à la légère. Dans cet article, nous allons examiner les bases pour ouvrir un compte, les différents types d’ordres automatiques qui simplifient votre gestion et quelques conseils pour vous protéger contre la fraude.

1. Votre compte de bourse en ligne

Lorsque vous ouvrez un compte, vous devrez souvent répondre à des questions d’ordre privé : historique financier, santé de votre compte, profil démographique, capacité de remboursement… Ces questions permettront de vous aiguiller sur le type de compte auquel vous aurez le droit de souscrire et votre niveau d’investissement. En effet, le site de bourse en ligne ne ​​peut légalement vous permettre d’accéder aux investissements que vous ne pourriez pas raisonnablement gérer.

Une fois que vous avez ouvert et financé votre compte, vous pouvez acheter et vendre des actions. Mais avant cela, vous aurez besoin de consulter un service de cotation en temps réel pour déterminer le prix actuel de l’action. La plupart des sites de bourse en ligne comme BforBANK fournissent ce service. Mais attention, beaucoup fournissent en fait la valeur du cour en différé, qui accuse un retard sur le marché allant parfois jusqu’à 20 minutes. Si le marché évolue rapidement, une valeur tardive peut être sensiblement différente du prix actuel.

2. Utilisez à bon escient les ordres automatiques

Une fois vos actions achetées, de nombreux courtiers en ligne offrent l’utilisation d’ordres automatiques, souvent utilisées pour prévenir des pertes élevées lorsque le prix de l’action est en baisse. Voici deux exemples d’ordres largement utilisés :

– Ordre à seuil : vous définissez  une valeur seuil pour votre action. Si cette valeur est atteinte par le marché, votre ordre de vente ou d’achat est automatiquement exécuté selon des quantités établies au préalable. Conseil : déterminer une valeur absolue implique une bonne connaissance préalable du cours de l’action et de son historique.

– Ordre suiveur : vous définissez un paramètre en points ou en pourcentage, et la vente ou l’achat est exécuté lorsque le prix baisse ou augmente de ce montant. Si le prix augmente cependant, le paramètre évolue à la hausse avec lui proportionnellement. Conseil : une valeur relative implique un facteur moins déterministe pouvant aboutir à des volumes très élevés ou très bas. A surveiller donc.

ordres automatiques en bourse

3. Méfiez-vous des fraudes

Le monde de la bourse a toujours été la cible de fraudes et d’arnaques… Appels à des investisseurs non sollicités, vente d’actions bidon ou surévaluées… La bourse en ligne ne fait pas exception, mais les types de fraude ont évolué. Vous devrez rester particulièrement vigilant sur les pratiques frauduleuses spécifiques à Internet :

– Recommandations louches d’opérations « succès garanti » via mails, réseaux sociaux ou forums. Ce système de fraude est simple et efficace : l’intérêt généré fait artificiellement grimper le prix de l’action, et les initiateurs vendent les leurs pour un énorme profit. Le prix dégringole, et les investisseurs arnaqués perdent leur argent.

– Entreprises fictives : les escrocs créent artificiellement des titres de sociétés qui n’existent pas. Une fois l’argent encaissé, les responsables effacent les traces de la société et recréent le même système sous un nom différent pour voler d’autres investisseurs.

– Informations volontairement erronées sur une société : les sociétés cotées en bourse doivent communiquer de l’information sur leur performance financière. En exagérant ou déformant ces données, des escrocs peuvent faire grimper ou chuter le prix de l’action.

Heureusement, vous pouvez vous protéger contre la plupart de ces arnaques en faisant vos propres recherches. Non seulement auprès de toute société dans laquelle vous envisagez d’investir (pour cela, rien ne vaut l’étude minutieuse des bilans et rapports annuels publics), mais aussi auprès de la banque en ligne chez qui vous voulez souscrire. A ce sujet, le choix est large, de la banque en ligne BforBank appartenant au groupe Crédit Agricole, en passant par le pionnier Boursorama à la traditionnelle ING Direct… Les comparateurs de bourse ligne sont là pour ça !

Vous voici prêt à démarrer dans le monde de la bourse en ligne, j’espère que ces conseils vous seront utiles.

L’action Facebook se maintient

vendredi, mai 17th, 2013

Il y a un an, l’entrée en bourse de Facebook avait fait grand bruit. Tout les analystes s’accordaient d’une part à estimer que la valeur de la société californienne était beaucoup trop haute, et d’autre part qu’il restait des zones d’ombre sur l’influence et le lobbying effectué par le groupe auprès des organismes financiers, en particulier les autorités de la Bourse.

Un an plus tard, toutes les zones d’ombre n’ont pas été éclairées, mais force est de constater que le scandale s’est calmé. Au moyen de plusieurs conférences réussies et de résultats à la hausse, le patron de Facebook Mark Zuckerberg semble redresser la barre, notamment en rassurant sur la capacité de monétisation de ses services et notamment sur les plateformes mobiles.

Désormais entre 25 et 30 dollars, la valeur du titre est loin de l’éternel concurrent Google qui a dépassé les 900$, mais au moins l’action Facebook n’a pas chuté davantage…

Conseils d’investissement en Inde

dimanche, janvier 1st, 2012

Comme vous le savez probablement, l’Inde vient d’ouvrir son marché financier aux capitaux etrangers. Voici donc une nouvelle terre fertile où faire de bonnes affaires, encore faut-il connaitre la bourse de Bombay. Pour vous aider à démarrer votre boursicotage sur le marché Indien, voici la liste des principaux indices à surveiller de près au marché des stocks de la bourse indienne :

ACC
AMBUJACEM
AXISBANK
BAJAJ-AUTO
BHARTIARTL
BHEL
BPCL
CAIRN
CIPLA
COALINDIA
DLF
DRREDDY
GAIL
GRASIM
HCLTECH
HDFC
HDFCBANK
HEROMOTOCO
HINDALCO
HINDUNILVR
ICICIBANK
IDFC
INFY
ITC
JINDALSTEL
JPASSOCIAT
KOTAKBANK
LT
M&M
MARUTI
NTPC
ONGC
PNB
POWERGRID
RANBAXY
RCOM
RELIANCE
RELINFRA
RPOWER
SAIL
SBIN
SESAGOA
SIEMENS
STER
SUNPHARMA
TATAMOTORS
TATAPOWER
TATASTEEL
TCS
WIPRO

J’en profite pour vous souhaiter une excellente année 2012, prospère et heureuse !

ACC
AMBUJACEM
AXISBANK
BAJAJ-AUTO
BHARTIARTL
BHEL
BPCL
CAIRN
CIPLA
COALINDIA
DLF
DRREDDY
GAIL
GRASIM
HCLTECH
HDFC
HDFCBANK
HEROMOTOCO
HINDALCO
HINDUNILVR
ICICIBANK
IDFC
INFY
ITC
JINDALSTEL
JPASSOCIAT
KOTAKBANK
LT
M&M
MARUTI
NTPC
ONGC
PNB
POWERGRID
RANBAXY
RCOM
RELIANCE
RELINFRA
RPOWER
SAIL
SBIN
SESAGOA
SIEMENS
STER
SUNPHARMA
TATAMOTORS
TATAPOWER
TATASTEEL
TCS
WIPRO

Le Forex trading intéresse de plus en plus

dimanche, janvier 23rd, 2011

Le forex en ligne suscite bien des espoirs, et parfois de grosses déconvenues. Dans cet article, je souhaite présenter cette pratique aux plus novices d’entre vous.

Qu’est-ce que le Forex ?

Avant de débuter dans le secteur du forex, il est très important de comprendre et connaitre ce qu’est le forex. Forex est une contraction des termes anglais de Foreign Exchange. Le forex est une appellation donné au marché des changes. Sur ce marché les devises monétaire, les taux de change ne cesse de changer.

Le marché du forex offre plusieurs avantages. D’abord il n’y a pas de commission de courtage ainsi les investisseurs sur le forex ne doivent pas payer de commissions ni de droit de garde. De plus ils n’ont pas de frais d’achat, pas de frais de vente et pas de frais de tenue de compte. Les investisseurs n’ont donc pas à débourser plus d’argent qu’il ne faut.

Pourquoi investir en Forex ?

La particularité du marché du forex est un marché de tendance marqué car en effet il est assez rare que le cours du taux d’échange reste le même. L’investisseur peut ainsi profiter des opportunités de gains aussi bien pendant une période de hausse que pendant une période de baisse. De même, le forex offre de faibles couts de transaction car les seuls frais correspondent à la différence entre les prix d’achat et de vente. Le forex est un des plus grands marché financier du monde avec des taux faibles de transaction.

Forex definitions

Lorsque vous débutez dans le marché du forex, il vous faut connaitre les termes techniques afin que vous ne vous perdiez pas. Le « pip » est une variation faible mais possible sur une devise. La plus faible variation de l’euro et l’usd est de 0.0001. De même il y a toujours une variation de pip entre les différentes devises.
Un autre terme technique que vous risquez de rencontrer est le « spread » cela signifique une différence entre le prix d’achat et le prix de vente sur un taux de change. Comme le taux de change est généralement faiblement volatile les brokers du forex peuvent utiliser un effet de levier.
Cet effet de levier permet au trader de réaliser des trades plus importants contrairement aux trades qu’il aurait pu utiliser seulement de son dépôt de marge initial. Ainsi le broker met une marge plus importante que le dépôt à la disposition de son trader.

J’espère que cette introduction vous aura donné envie d’essayer le Forex. Il est tout à fait possible de partir sur un investissement réduit pour tester ses aptitudes en Forex.

D’autres vidéos pour apprendre sur le forex : http://www.dailymotion.com/relevance/search/le%20forex

Guide pour mieux investir en Bourse : les opérations sur titre

samedi, juin 26th, 2010

Nombreux sont ceux qui veulent investir en bourse. C’est un domaine sans pitié ou beaucoup ont perdu de l’argent et connu des grandes déceptions. Afin de vous aider à mieux comprendre les mécanismes de base de la bourse, voici un guide ne plusieurs parties que je mets à votre disposition. Aujourd’hui, pour gagner de l’argent en bourse, les opérations sur titre (OST)

Qu’est ce qu’une opération sur titre (OST) ?

Tout d’abord, on entend par OST toutes les opérations ayant une incidence sur le capital ou les fonds propres de l’entreprise. Cela peut être une émission de nouvelles actions, la fusion de deux sociétés ou l’absorption de l’une par l’autre, une émission obligataire…

Les différentes formes des opérations sur titre

Ces opérations peuvent prendre plusieurs formes, dont les plus connues sont :

– Les OPA : Offre Publique d’Achat.

La société A achète la société B en proposant un prix d’achat des actions B au public. Les actionnaires reçoivent donc du cash en échange de leur action. Ils les vendent à l’acquéreur qui propose un prix plus élevé que celui du marché afin de s’assurer un maximum d’actions.

– les OPE : Offre Publique d’Echange

A tente de récupérer les actions de B en proposant de les échanger contre ses propres actions. Par exemple, plutôt que d’acheter les actions B à 18 €, la société propose d’échanger 3 actions B contre 1 action A. Cet échange est aussi intéressant pour l’actionnaire B car l’échange offre une prime par rapport au prix du marché.

– Les Offres mixtes :

Elles cherchent à acquérir les actions B en proposant un échange contre les
actions A plus un solde en cash.

– Les OPR et RO : Offre Publique de Retrait et Retrait Obligatoire

Les sociétés n’obtiennent jamais 100% des actions sociétés cibles (actionnaires réticents à apporter leurs titres…). Elles proposent alors une OPR qui prend la forme d’une OPA (un prix d’achat est proposé, qui peut être plus avantageux que le prix proposé initialement). Après l’OPR, un RO est mis en place pour proposer une dernière porte de sortie aux actionnaires B et obtenir le reste des actions. Les titres non apportés sont alors perdus et ne valent plus rien.

Les participation aux augmentations de capital (i.e. souscriptions à l’émission de nouvelles actions), aux émissions d’obligations, d’océanes, d’actions à bon de souscription attaché (ABSA), les conversions et/ou remboursement d’obligations… prennent une forme qu’il faut maîtriser.

abc bourse operations sur titre

Le bon timing pour les opérations sur titre

Il existe un calendrier de l’opération, disponible dans la notice d’information Euronext obligatoirement publiée au moment de l’opération. Ce calendrier prévoit une période de souscription durant laquelle les actionnaires donnent leur instruction (je souhaite exercer mes droits de souscription, j’apporte mes titres à l’opération, je ne souhaite pas participer…). Passé la date de clôture de l’opération, ils n’auront plus la possibilité d’y participer. Pour rappel, cela n’a pas d’impact sur les titres déjà détenus. Une fois la période de souscription terminée, les intermédiaires financiers suivent l’opération jusqu’à la date de règlement/livraison, jour auquel les nouvelles actions apparaîtront sur les comptes.

Tout d’abord, ces opérations ne touchent pas les titres déjà en portefeuille. La participation à ces opérations se fait via le détachement d’un type particulier de valeurs mobilières, dont la durée de vie correspond à la période de souscription. Ce sont le plus souvent des Bons de souscription d’actions (BSA), des droits de souscription (DS), des droits optionnels (DO) exerçables pendant plusieurs années parfois (pour convertir une obligation en action par exemple dans le cas des obligations convertibles). Ces BS, DS… sont en fait une « monnaie d’échange » : ils vont être apportés à l’opération et vont permettre d’obtenir dans de nouveaux titres dans une certaine proportion. Les actionnaires obtiennent le plus souvent autant de BS, DS… que d’actions précédemment détenues.

Ces valeurs mobilières cotent sur le marché pendant toute la durée de souscription : l’achat et la vente de ces titres sont donc possibles, exactement comme pour une action. Il est possible d’acheter des Droits (…) supplémentaires, ou d’en revendre tout ou partie. Ils ont une valeur théorique avant l’ouverture du marché, et sont ensuite soumis à la loi de l’offre et de la demande. Les acheteurs SRD bénéficient de ces BS, DS, DO…alors que les vendeurs ont un délai pour les racheter sur le marché.

Le détachement de ces valeurs mobilières a une influence sur le cours, identique au détachement du dividende, pour les mêmes raisons.

operations sur titre en bourse

Le ré-investissement des dividendes en titres :

Certaines sociétés proposent à leurs actionnaires de toucher des titres à la place du dividende classique. Ils ont donc le choix entre toucher des espèces (dividende classique) ou acquérir d’autres titres, souvent à un prix préférentiel (le montant du dividende servira donc à acquérir ces tires). Pour ce faire, la société détache des Droits d’Attribution (DA) qui serviront à acquérir les nouveaux titres.

J’espère que ces notions vous seront utiles pour gagner de l’argent avec la bourse.

Laissez un commentaire pour dire ce que vous en pensez.

Finance Actu

Assurance en ligne et credits moins cher, des conseils en finance pour tous !
your logo here